Les bases du marketing pour les artistes et les (toutes) petites entreprises.

marketing pour les artistes

Oui, je sais, vous pensez qu’en tant qu’artiste, le marketing c’est nul et vous ne voulez jamais en entendre parler. Vous voulez juste créer et promouvoir votre travail de la manière la plus pure possible. Cependant, publier une seule photo par mois sur Instagram sans légende devient de plus en plus frustrant. Nous voici donc en train de lire un article sur le marketing en ligne pour les artistes et les petites entreprises, écrit par l’une des vôtres.

Je voulais à l’origine écrire un gros article mais plus j’écrivais et plus il me parait trop gros. J’ai donc écrit quelques articles de blog digestes, tous sous le tag Marketing.

Qui suis-je pour donner des conseils marketing aux artistes ?

Tout d’abord, je suis artiste et responsable de ma propre minuscule entreprise spécialisée dans la création puis la vente de figurines en céramique et de bijoux en porcelaine. Je suis aussi une femme, ce qui me donne basiquement des super pouvoirs, désolée les gars. Dans une vie antérieure, j’ai également été directrice puis consultante en communication, rapportant des centaines de milliers d’euros au secteur de l’enseignement privé en France. Plus précisément, je suis (j’étais) experte en marketing des médias sociaux et en référencement naturel. Vous trouverez mon profil sur Linkedin (que je déteste très sincèrement).

marketing pour les artistes
Le marketing pour les artistes : la base de la base

J’ai récemment arrêté mes missions de webmarketing pour me consacrer à plein temps à mon nouveau travail : faire des animaux en céramique et des bijoux en porcelaine, puis les vendre. Je parlerai de la transition d’un emploi dans la tech à une job d’artiste à temps plein dans un autre article de blog.

Alors pourquoi donnerais-je des conseils marketing à des artistes qui sont concurrents potentiels ? Eh bien parce que d’abord j’aime résoudre des problèmes et répondre à des questions. J’aime les chiffres et je pense que nous devrions tous être conscients de la façon dont le système fonctionne en tant que travailleurs indépendants. Deuxièmement, parce que je pense que partager des connaissances a plus de valeur que de les garder pour soi. Enfin, je suis assez confiante que si je fais mon travail avec honnêteté et respect, tout ira bien. Je ne suis pas dans un milieu concurrentiel. Mes animaux en céramique sont beaucoup des oeuvres d’art, l’achat est très subjectif. C’est une question d’émotion et de goût bien plus qu’un enjeu de prix ou de matériau.

En tant qu’artiste indépendante et même en tant que consultante en webmarketing, j’ai toujours eu l’impression que les autres indépendants étaient plus des collègues que des concurrents. Il y a de la place pour tout le monde et l’entraide nous sert tous.

Fondamentaux du marketing et du marketing éthique pour les artistes

Maintenant que nous avons établi mon expertise et quel est mon camp, parlons de quelques bases du marketing en ligne pour les artistes. Je ne vais pas vous inscrire à un cours de marketing, je vais simplement exposer les principales choses que vous devez savoir. Au fait, j’ai déjà survolé quelques éléments dans mon article sur Etsy : devriez-vous vendre sur Etsy. Et j’ai aussi écrit un article sur comment créer sa propre boutique en ligne.

Tout d’abord, le marketing n’est pas (nécessairement) une mauvaise chose. Vous pouvez – et vous devriez – commercialiser votre travail, vos compétences et vos produits sans stratagèmes ni mensonges. En fait, dans mon travail, j’ai toujours demandé à mes clients d’être sincères, j’évite absolument les mensonges blancs ou les demi-vérités mal formulées. Soyons sincères et ne perdons pas de temps.

La base d’un bon marketing pour les petites entreprises : dire la vérité. N’essayez pas de vous cacher derrière un titre fantaisiste ou un tas de mots vides. Faites confiance à vos clients pour ce qu’ils sont et montrez-leur qu’ils peuvent vous faire confiance. Vous ne plairez jamais à tout le monde, mais vous atteindrez votre communauté et c’est là que vous prospérerez.

La meilleure technique de marketing est un client heureux. Cependant, comme une bonne maman, vous ne donnez pas de bonbons toute la journée pour rendre vos enfants heureux. Il faut donc garder un équilibre ici et croire en soi. Vous et votre travail avez de la valeur. Enfin : vous n’êtes pas votre travail et votre travail n’est en aucun cas un indicateur de votre estime de soi.

des poissons

Faites confiance à votre client, faites confiance à vos données

Un autre fondamental du marketing et surtout du webmarketing, ce sont les données (j’aurais aimé avoir le temps de faire ça en lettres d’or, mais vous voyez l’idée). Une fois que vous commencez à vraiment réfléchir et planifier vos actions, je veux que vous fassiez confiance aux données dont vous disposez. Cela implique de collecter ces données de la manière la plus sûre possible. Vous disposez de plusieurs outils pour cela. Google Analytics est très utile, ainsi que les informations Instagram et Twitter Analytics.

Ces données vont vous permettre de :

  1. Mesurer l’efficacité de vos actions et donc les modifier
  2. Fixer et atteindre des objectifs

En mesurant l’efficacité de vos actions, vous pouvez corriger le tir et vous améliorer. Le principal enjeu réside dans votre capacité à ne pas répéter des actions inefficaces. Vous devrez aussi être créatifs et trouver des variations dans vos actions.

Fixez-vous des objectifs : la fin justifie les moyens

La question importante est : que voulez-vous réaliser ? Il existe différentes réponses selon votre niveau actuel : peut-être que vous voulez que les gens achètent des tirages, peut-être que vous voulez que les éditeurs vous contactent via votre formulaire de contact, peut-être que vous vendez des tutoriels gumroad. Pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixé, vous avez besoin d’une stratégie. Cela peut sembler compliqué, mais « stratégie » n’est qu’un grand mot : c’est l’ensemble des moyens que vous utiliserez pour atteindre votre objectif. Quel que soit votre but, chaque action dans laquelle vous mettez de l’énergie devrait – dans un délai donné – conduire votre cible vers l’objectif.

Par conséquent, si vous souhaitez vendre des tirages, vous aurez un appel à l’action clair : des boutons pour acheter les tirages. Et votre publication sur les réseaux sociaux enverra des personnes sur votre site Web, avec les boutons d’achat de tirages. Cela semble très logique, mais jusqu’à ce que vous l’appliquiez vraiment à vos réseaux sociaux, il y a de fortes chances que vous ayez publié 80% de votre contenu sans incitation à l’action. Je traiterai des réseaux sociaux en détail dans un autre article.

Une fois votre post publié vous allez mesurer les résultats : combien de gens ont cliqué, combien d’achats effectués etc. Si cela n’a pas marché, vous allez retenter en changeant des paramètres. Vous verrez qu’en modifiant le texte, les photos, l’heure et le jour de publication vous aurez des résultats différents.

Voilà pour les grandes lignes ! Passons aux outils du marketing pour les artistes.

illustration de courbe et résolution des problèmes
100% de réutilisation des dessins d’un article sur le SEO 😀

Outils marketing pour les artistes

Gardez à l’esprit qu’il y a essentiellement deux variables avec lesquelles vous pouvez jouer en termes d’outils marketing :

  • Marketing immédiat vs marketing à long terme
  • Outils tiers vs vos propres outils

Marketing immédiat vs marketing à long terme

Vous n’avez pas à choisir entre les deux, vous devez utiliser les deux. Le marketing instantané, ce sont les médias sociaux, les listes de diffusion, les publicités. Ils atteignent leur objectif en quelques minutes et ont une durée de vie très courte. Le marketing à long terme ou le marketing persistant comprend le référencement naturel et le marketing basé sur le contenu, les listes de diffusion, les articles de blog, Pinterest, les podcasts, les vidéos.

Si vous avez besoin de vendre des choses aujourd’hui, vous vous concentrerez sur les médias sociaux. Lorsque vous aurez plus de temps pour développer des idées et du contenu, vous passerez au marketing à long terme. Les deux peuvent utiliser le même contenu, et c’est la beauté de la chose. Un bon article de blog constitue votre base. Vous pouvez ensuite le réutiliser sur toutes les plateformes et recycler votre contenu dans des stories instagram, des publications sur Twitter, etc. Cela vous fera gagner du temps et de l’énergie.

Marketing tiers vs. vos propres outils

Etsy, Instagram, Twitter, Pinterest, Tiktok et tous les réseaux sociaux ont un point commun : ils ne vous appartiennent pas. Ce sont des entreprises privées conçues pour gagner de l’argent pour PAS VOUS. Ainsi, lorsque Insta modifie ses conditions d’utilisation ou ferme votre compte : rien ne vous est dû et vous ne pouvez rien faire. Et même s’il est parfois vital d’être sur ces plateformes, vous voudrez vous assurer un canal de marketing que vous possédez et contrôlez.

C’est votre liste de diffusion. Vous pouvez utiliser n’importe quelle plate-forme de diffusion, mais vous enregistrerez votre liste de contacts régulièrement. C’est ainsi que vous atteindrez vos clients et prospects si vous perdez un autre canal. C’est vraiment important et de plus, les listes de diffusion ont l’un des meilleurs taux de transformation. Le taux de conversion moyen mondial pour l’emailing est de 2 à 5 % – il vient juste après le référencement avec une moyenne mondiale de 16 %. (Un taux de transformation est le nombre de ventes que vous réalisez après une action donnée comme un e-mail marketing). J’ajouterai que comparativement aux réseaux sociaux, l’exposition est bien plus grande pour une mailing list. Sur Instagram, j’ai 11 000 followers, chaque post ou story touche 2 à 3 % de ceux-ci. J’ai beaucoup moins d’abonnés à ma liste de diffusion pour le moment mais chaque envoi est ouvert par 35 à 60 % des personnes. En nombre brut, même avec une liste 10 fois moins importante que mon compte insta, cela représente plus de personnes qui ouvrent un e-mail que de personnes qui voient un post instagram.

Vous devriez développer votre liste de diffusion avant même d’être prêt à envoyer quoi que ce soit ou à publier un site Web. Vous pouvez commencer avec un compte Mailchimp ou Flodesk (-50% avec ce lien) et collecter des contacts gratuitement. Je couvrirai les listes de diffusion en tant qu’outil de marketing pour les artistes dans un article de blog dédié 🙂

Marketing pour les artistes : la check list

Ceci est la fin de mon article général sur le marketing pour les artistes. Les prochains articles porteront sur les outils de marketing pour le référencement spécifique aux artistes, les médias sociaux, votre site Web, une liste de diffusion et quelques autres outils que vous pouvez utiliser.

J’ai préparé une petite liste de courses que vous pouvez utiliser pour le moment :

  • Quel est votre objectif : choisissez-en un pour l’instant et notez-le et une fois votre objectif atteint, vous pourrez le changer.
    • visites du site Web (x visites par jour – semaine – mois),
    • suivi sur les réseaux sociaux (x followers sur insta, twitter, x RT ou likes sur un post),
    • abonnement à une liste de diffusion (x abonnés et 1 e-mail mensuel),
    • ventes en ligne ( x $ par mois)
  • Comment collectez-vous les données : Analytics ?
  • Avez-vous un site Web vers lequel vous pouvez rediriger les gens ?
  • Avez-vous mis en place une liste de diffusion et commencé à collecter des e-mails ?

As-tu aimé cette publication ? Je suis ouverte aux questions !