Blog Céramique,Blog Illustration

Créer sa propre boutique en ligne

Voici comment j’ai créé ma propre boutique en ligne. Avant de prendre la décision d’arrêter de vendre sur Etsy, il fallait une alternative pour continuer à proposer mes petits animaux en céramique. J’ai commencé ma carrière en tant que webmaster, le bon vieux métier à tout faire des années 2000, j’ai donc une bonne idée des options qui s’offrent à moi. Ainsi, on a le choix entre des services tiers, un site indépendant avec des services tiers ou tout faire soi-même avec un développeur (et des sous). J’ai pris la solution bricolage / cul entre deux chaise du site indépendant avec des services tiers.

Faire une boutique avec WordPress + Woocommerce

On en pense bien ce que l’on veut mais WordPress a une position dominante aujourd’hui sur le marché des CMS (systèmes de gestion de contenu, aka sites internet vierges pour gens) et c’est pas pour rien. Plutôt pratique, facile à installer, inclus dans de nombreuses offres d’hébergement c’est un système répandu pour lequel il est facile de trouver du support et des plug-ins.

Woocommerce m’inspirait moins car j’en avais eu des expériences assez nulles il y a 5/6 ans. J’ai été agréablement surprise de voir le plugin fonctionner correctement du premier coup.

Par où commencer pour monter sa boutique ?

Tout d’abord je précise qu’aucun des produits cités ne sponsorise mon site, je vous fais juste un retour d’expérience brut.

1- L’hébergement de votre site et boutique en ligne

Si vous avez déjà un site web, vous savez de quoi je parle. Sinon il s’agit d’enregistrer votre site sur un ordinateur distant, ou de plus en plus souvent, dans le cloud. Pour cela j’ai choisi depuis longtemps OVH qui propose des offres peu chères et (relativement) performantes. Un petit site mutualisé avec WordPress pré-installé vous coûtera environ 50 euros par année avec le nom de domaine et il vous sera servi en moins d’une heure avec un joli WP tout neuf.

J’ai déjà écrit un guide sur le site pour les illustrateurs avec plein d’informations et de réponses aux questions, c’est sur CFSL.net, pour les curieux.

2 – Quels templates et plugins installer

WordPress est personnalisable à l’extrême, mais comme toujours, il faut savoir rester simple et parfois se restreindre parmi la foule d’options disponibles. J’opte toujours pour le moins de fantaisie pour deux raisons : ca fait moins de trucs à gérer et ça cause moins de problèmes quand on est pas développeur.

Choisissez donc un template simple et efficace, qui prend en charge WooCommerce. Gratuit = souvent imparfait, n’hésitez pas a lâcher 10 ou 20 euros pour un petit template (testez-le avant).

figurine céramique en vente sur la boutique en ligne

Ensuite installez WooCommerce et les solutions de paiement qui vous conviennent. J’ai opté pour Square (Carte bleue) et Paypal (Paypal + CB). Les deux prennent un pourcentage (moindre que sur Etsy). Je reviendrai sur le chiffrage après 40 ventes, l’équivalent de ce que j’ai fait sur la plateforme communautaire, pour comparer les deux offres.

Une fois ces produits installés, vous pouvez mettre vos articles en place. Essayez de faire de jolies photos et de mettre des descriptions sur chacun !

Pour les envois, j’ai choisi Shipstation, qui se couple avec le site de la Poste Canada pour générer tout seul des étiquettes. C’est ce paramétrage qui m’a été le plus pénible car je ne suis pas au fait de toutes les options postales ici ^^

3 – Faites des essais !

N’oubliez pas de faire quelques fausses commandes pour vous assurer que tout fonctionne bien ! La phase de test est importante, elle vous permettra de vérifier que tout est bien en place, plutôt que d’avoir des soucis avec vos premiers clients. WooCommerce, Paypal et Square ont des modes « Sandbox » pour cela.

pendentif de stégosaure en céramique

4 – Vendez

Voilà, vous avez fait le plus facile et votre boutique est en ligne. Maintenant vous pouvez vendre en faisant votre promotion régulièrement. Pour ma part, je vais miser sur une newsletter (inscrivez-vous) qui va donner les informations en exclusivité aux abonnés. Après quelques heures, je posterai mes updates sur les réseaux sociaux. Le timing me reste encore à caler.

Conclusion et avenir de la boutique en ligne

La boutique est toute jeune, à peine un mois, et je n’ai pas outrageusement fait de publicité pour celle-ci. Je donnerai un petit bilan des dépenses et revenus lorsque j’aurai passé le stade des 40 ventes, comme sur Etsy, afin de comparer ce qui est comparable 🙂

Ça vous a plu ? Suivez-moi sur les réseaux ou mieux, inscrivez-vous à la newsletter à votre droite, je vous donnerai les prochains articles dès la publication 🙂