Blog Illustration

L’illustration des loutres

Il y a quelques temps j’avais fait un post sur mon compte twitter pour savoir quelle chose dessiner en 100 exemplaires. J’avais préparé une feuille avec 100 petites cases pour fêter 1000 followers sur Insta et 2500 sur Twitter. On m’a demandé des pangolins (très tentant), des scènes de tous les jours (100 scènes ! wiw), de la nourriture (ce queje vais sûrement faire un jour) et : des loutres. Donc j’ai pris les loutres. J’ai fait une liste, il y a quelques temps, pour retrouver les références de mon matériel.

100 cases à remplir sur une belle feuille Arches

Des références photo pour l’illustration

C’est parti pour une illustration de loutres géante (l’illus, pas les loutres). J’ai d’abord cherché des références puis j’ai vite laissé tomber car il y avait assez peu de références qui me convenaient. Et au bout d’un moment mon cerveau a compris le fonctionnement de l’animal. Habituellement j’aime aussi utiliser les squelettes mais je ne suis pas passée par cette étape ici. La référence photo pour moi est souvent plus une phase assez vague ou j’enregistre les mécaniques et les motifs, les couleurs. Il y a aussi beaucoup d’espèces de loutres, j’ai conservé une forme générale plutôt qu’une référence à une espèce en particulier.

Google Images : références de loutres

Structure d’une illustration avec beaucoup d’éléments

J’ai d’abord attaqué le crayonné, en travaillant dans des cases c’est plus facile que de se lancer dans une illustration sans cadre. Mais malgré ça j’ai commencé assez petit – comme on le voit sur l’image du crayonné initial. Puis les loutres ont pris de plus en plus de place dans les cases. Avec plus de connaissance de mon sujet, j’étais plus à l’aise. A la fin du crayonné et grâce à un précieux regard extérieur, j’ai ajusté les loutres qui prenaient trop ou pas assez de place dans l’illustration.

Crayonné initial, quelques modifications ont été apportées pour harmoniser les loutres

Ainsi j’ai effacé les premières loutres qui étaient trop petites et j’ai essayé d’harmoniser la vision globale et la lisibilité. On voit la différence avec l’encrage ci-dessous.

En tout j’ai passé deux soirées sur le crayonné.

Encrage d’illustration de loutres

Après le crayon, je suis passée à l’encrage qui a été assez long aussi et pas aussi facile que d’habitude car le papier Arches est très texturé, un peu trop à mon goût. J’ai encré au stylo plume avec une encre d’archives indélébile et résistante à l’eau de couleur brune. J’ai conservé le brun pour pouvoir garder une certaine douceur dans l’image. J’ai évité la plume car je savais après des tests que cela accrocherai et que le risque d’accident serait plus élevé.

Encrage des loutres sur le papier Arches

Je me suis aussi efforcée de scanner mon travail en HD à chaque étape pour pouvoir faire cet article et puis éventuellement revenir sur la couleur en cas de raté. Dans ce cas j’aurais fourni une illustration numérique. Ce que je ne fais plus depuis assez longtemps, je suis passée du côté traditionnel du média 😀

Mise en couleur de l’illustration des loutres

Le dilemme n’a pas été très long mais j’ai quand même hésité : loutres en couleur plutôt naturelles ou loutres multicolores ? J’ai testé et j’ai préféré les tons bruns naturels rehaussés avec du rose sur les joues.

Test de couleurs sur le même papier

La mise en couleur de cette illustration à l’aquarelle a été l’étape la plus rapide, en deux soirs avec des sessions courtes c’était fait. J’ai varié les teintes des loutres pour garder une certaine harmonie sans tomber dans la monotonie. J’ai dégradé les extrémités avec le même brun sombre plutôt neutre pour conserver une uniformité dans les variantes. J’ai donc dû travailler chaque loutre avec une peinture encore humide pour régler les dégradés. Cela demande d’être assez rapide même si en hiver l’aquarelle sèche moins vite.

illustration loutre bébé
Ce loutron mesure 1,5 cm en réalité

Ensuite, je suis passée sur toutes les joues, avec la même teinte de rose. Enfin j’ai travaillé une ombre légère pour noter un petit volume. Des espaces blancs inégaux me gênaient, je les ai donc comblés par des petits éléments végétaux. Et voilà !

100 petites loutres illustrées et peintes à l’aquarelle

Vous reprendrez bien un peu de loutre ?

Pour finir, j’ai scanné mon aquarelle (en 8 fois environ XD) puis j’ai ajusté les niveaux et nettoyé les poussières. J’ai préparé mon fichier pour le mettre sur ma boutique, en espérant que le sujet plaise 🙂

Honnêtement, j’aime la pendule loutres

Enfin, au départ je voulais faire gagner ce dessin, mais au final j’y suis attachée alors je ferai peut-être gagner un tirage ou une impression sur textile plutôt… Voilà ce que c’est de passer une quinzaine d’heures sur le même travail, on développe des sentiments ^^

PS : Les petites loutres en céramique sont maintenant sur la boutique en ligne ♥

Tu aimes les chiffres ? Moi aussi !

  • 100 Loutres
  • Dont 1 Loutre licorne et 16 loutrons mignons
  • 31 x 23 cm (soit une loutre pour 7cm2)
  • 15/17 heures de travail
  • 8 passages au scanner à 600 dpi
  • 15 fichiers (sources, cleans, détails et web)
  • 14 produits dérivés disponibles
  • beaucoup de likes, de retweets et d’amour !
illustration loutrons qui jouent
Jeux de loutrons